BI 81 - Images, combattants et martyrs

Images, combattants et martyrs

La guerre Iran-Irak vue par le cinéma iranien

Agnès DEVICTOR

 

Pour comprendre les enjeux historiques, politiques et idéologiques de la guerre Iran-Irak, mais aussi comment elle a été menée et vécue au quotidien par les combattants et les citoyens iraniens, Agnès Devictor analyse l’étonnante production de films de guerre tournés en Iran durant le conflit.

Dernier grand conflit « classique » du XXe siècle, la guerre Iran-Irak (1980-1988) évoque pour les observateurs européens une guerre conventionnelle opposant deux États. Mais c’est aussi celle d’une fantasmagorie de l’islam combattant. Dès lors qu’en Iran une nouvelle catégorie de soldats, les volontaires islamistes, revendique sa vocation au martyre, cette guerre convoque un imaginaire de sacrifice porté par des représentations, notamment cinématographiques, où le martyre à la fois renforce et défie les logiques de mobilisation.

Pour comprendre les enjeux historiques, politiques et idéologiques de cette guerre, mais aussi comment elle a été menée et vécue au quotidien par les combattants et les citoyens iraniens, Agnès Devictor analyse l’étonnante production de films de guerre tournés en Iran durant le conflit. Si une partie d’entre eux reste très influencée par le cinéma hollywoodien, en dépit de la Révolution de 1979 et de la condamnation de l’Amérique comme « Grand Satan », une autre cherche à élaborer un genre spécifique à l’Iran, en cohérence avec l’idéologie de la jeune République islamique et avec l’imaginaire shi’ite du martyre. Ainsi, des réalisateurs ont recours à de nouveaux codes narratifs et esthétiques pour raconter le conflit en se référant à la mythologie de la Bataille de Karbalâ, affrontant alors un des tabous les plus forts du cinéma de guerre : montrer la mort de ses propres forces combattantes durant un conflit. Et c’est au sein du cinéma documentaire, dans les films réalisés par les équipes de Mortezâ Âvini et suivant une ligne hautement idéologique, que des propositions très singulières ont lieu, porteuses d’une modernité cinématographique inattendue.

Partant des films et s’appuyant sur un travail d’entretiens réalisé en Iran pendant près de dix ans avec ceux qui ont tourné, mis en scène ou produit ces films durant la guerre, cet ouvrage dévoile un pan inconnu du cinéma iranien, celui où créateurs d’images, combattants et martyrs partagèrent sur les champs de bataille le destin de l’Iran.

Maître de conférences HDR à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Agnès DEVICTOR est spécialiste du cinéma iranien. Après avoir publié Politique du cinéma iranien (CNRS Éditions, 2004), dirigé des ouvrages collectifs et publié de nombreux articles sur le sujet, elle travaille désormais davantage sur le matériel historique que représentent les films, et poursuit ses recherches en Iran et en Afghanistan.

ISBN : 978-2-811-11420-6

Pour acquérir cet ouvrage en Iran, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Nous contacter

Institut Français de Recherche en Iran

L'institut est ouvert du dimanche au jeudi, de 8h30 à 17h00.

1, rue Adib, Ave. Vahid Nazari, Ave. Felestin
B.P. 15815-3495, Téhéran, Iran

Tél. : +98.21.66.40.11.92 et +98.21.66.41.21.53
Fax : +98.21.66.40.55.01
Email : ifri@ifriran.org